Vidéoprojection et 3D

Gadget ou technologie du futur ?

Beaucoup de vidéoprojecteurs sont désormais compatibles 3D. Cependant la technologie employée ne permet pas de visualiser les 3 dimensions sans une paire de lunettes spécifiques (comme c'est également pour les films 3D au cinéma).

En plus d'un projecteur compatible, il vous faudra :

  • Un lecteur 3D : lecteur Blu-Ray, console de jeu compatible 3D (PS3, Xbox one, ...) ou ordinateur avec carte graphique compatible. Le lecteur ou la console de jeux se branche ensuite directement sur votre vidéoprojecteur avec un seul câble hdmi.
  • Un contenu 3D : film 3D ou jeu vidéo compatible (il existe encore relativement peu de films dans ce format).
  • Des lunettes 3D : actives ou passives. Selon votre vidéoprojecteur, vous utiliserez l'un ou l'autre type.
Lunettes 3D
Lunettes 3D Benq DGD-5

Les différentes technologies

Le principe de base est le même quelle que soit le procédé employé. La sensation de relief est créée en affichant une image différente pour l'oeil gauche et l'oeil droit, de façon à simuler une vision stéréoscopique. Le spectateur voit ainsi alternativement une image avec chaque oeil. Cela est rendu possible par les lunettes 3D qui masque successivement le côté gauche puis le côté droit.

Il existe deux types de lunettes :

  • Lunettes passives : ce sont des lunettes polarisantes, comme celles utilisées dans les cinémas. Elles ne nécessitent pas d'alimentation mais le principe de fonctionnement réduit de moitié la résolution de l'image. Le principe est en effet d'afficher sur la même image, la partie destinée à l'oeil gauche et celle destinée au droit (chaque oeil ne voit ainsi successivement que la moitié des lignes de l'image).
  • Lunettes actives : elles utilisent un obturateur très rapide qui affiche alternativement l'image pour l'oeil gauche et droit. Elles sont alimentées par piles ou batterie et communiquent avec le vidéoprojecteur par ondes radios ou par DLP Link. Le DLP Link permet de synchroniser l'image et les lunettes sur les projecteurs DLP compatibles.
Quel avenir pour la 3D ?

Malgré une forte médiatisation et des films à grand spectacles proposés en 3D au cinéma (dont le précurseur Avatar), cette technologie peine à se développer. Philips et Samsung ont d'ailleurs annoncé qu'ils arrêtaient la commercialisation des télévisions 3D.

Cette perte de vitesse peut s'expliquer par plusieurs raisons :

  • Port des lunettes obligatoire : cette contrainte est vraisemblement le premier facteur limitatif, en particulier pour les très nombreux porteurs de lunettes de vue.
  • Peu de contenu qualitatif : tous les films ne sont pas disponibles en 3D et dans de nombreux cas, les images en relief ne sont présentes qu'à titre anecdotique. Certains films n'intègrent en effet seulement que quelques séquences 3D.
  • Autres technologies : de nouvelles avancées techniques, notamment la 4K et la réalité virtuelle ont fait leur apparition et semblent rencontrer plus d'engouement.